Mourad Bendjennet

Personnalités d'affaires - avril 2019

Mourad Bendjennet, Personnalité d’affaires d’avril 2019

  • 1 avril 2019

Mourad Bendjennet, Personnalité d’affaires d’avril 2019

1024 683 Réseau Affaires Verdun
500x500mourad-bendjennet-personnalites-affaires-avril-2019

Aedifix Architecture

550 Chemin du Golf #102
Verdun QC, H3E 1A8
(514) 992-8447
Mourad.bendjennet@aedifix.com

Mourad Bendjennet, l’architecte du rapprochement des communautés

Personnalité d’affaires du mois

De Val-d’Or à L’Île-des-Soeurs en passant par Sousse et Carthage, Mourad Bendjennet a fait le chemin inverse de l’immigration pour finalement s’installer au Québec. En avril, le Réseau Affaires Verdun rend hommage à ce citoyen engagé en lui décernant le titre de personnalité d’affaires.

D’origine tunisienne, les parents de Mourad s’étaient établis à Val-d’Or où son père a travaillé comme enseignant. Hélas, pour des raisons familiales, les Bendjennet sont rentrés en Tunisie avec comme espoir secret de revenir un jour au Québec.

Mourad a terminé ses études en architecture à l’Université de Carthage avant de mettre le cap sur le Québec après plus de 25 ans d’absence. Arrivé un mois après les événements du 11 septembre 2001, le jeune homme a subi la méfiance des employeurs à ce moment-là. Qu’importe, Mourad a fait son chemin. Il a même travaillé comme technologue alors qu’il était diplômé en architecture dans son pays. Déterminé, le jeune homme est retourné aux études pour compléter une maîtrise en aménagement à l’Université de Montréal.

« Tu ne peux enlever ton nez de ton visage, alors j’ai laissé mes actions parler de moi-même », affirme avec sagesse l’architecte qui a été admis comme membre de l’Ordre des architectes du Québec.

Sur le chemin de la réussite

Ironie du sort en 2002, c’est un ingénieur d’origine bulgare, Emil Sankarov ayant son bureau à la Place du Commerce à L’Île-des-Soeurs, qui a fait confiance à Mourad en le prenant comme associé dans la réalisation d’un projet résidentiel à Brossard.

Entre 2007 et 2013, Mourad a pris de l’expérience dans de grands bureaux dont les structures sont bien établies. En janvier 2014, Mourad Bendjennet ouvre son propre cabinet d’architecte sous le nom d’Aedifix+ ; son épouse Dora s’occupe de la gestion. Ce lieu de travail facilite l’adaptation des jeunes architectes et techniciens formés à l’étranger aux pratiques locales. Aedifix + compte 14 employés.

Architecte et humaniste

Chez Mourad Bendjennet, on ne peut dissocier le travail professionnel de l’engagement social. Mourad est co-fondateur de l’association Architectes pour la Société. Mourad a également été bénévole à l’organisme Habitat pour l’Humanité entre 2008 à 2013.

Plus récemment à L’Île-des-Soeurs, Mourad et son épouse Dora ont mobilisé les résidents en organisant une collecte de vêtements et d’autres effets pour les réfugiés syriens. Les Bendjennet qui ont deux enfants ont également participé au comité pour l’implantation d’une deuxième école à L’Île.

Place de l’Unité

« J’essaie par mes actions de rassembler les gens, de rétablir l’harmonie », a précisé Mourad Bendjennet lorsqu’on lui a parlé de l’établissement d’une synagogue, d’une église catholique et d’une mosquée, une idée suggérée par le promoteur immobilier Samuel Gewurz. Juifs, musulmans et chrétiens se sont ainsi réunis dans un collectif qui a réalisé grâce à l’architecte Bendjennet, l’aménagement de ces trois lieux de culte côte à côte d’où le nom de Place de l’Unité. La médaille de l’Assemblée nationale du Québec a été décernée à Mourad Bendjennet pour cette réalisation.